2 min de lecture

Baignoire en îlot

de Cecilia

On aime passer du temps dans sa salle de bain, se relaxer, se préparer tranquillement.

La grande tendance du moment est à la baignoire centrale qui se transforme en véritable objet décoratif pour sublimer la salle de bain.

La baignoire en îlot d'antan revient au goût du jour, elle est directement inspirée des ambiances d'autrefois avec la présence de baquets en guise de salle de bain. Si elle s'est démocratisée au fil des années, elle a gardé cette touche luxueuse qui fait tout son charme.

Elle donne du style à la pièce, elle se prête à toutes les mises en scène possibles pour créer une ambiance loft très contemporaine ou boudoir romantique. On ose la montrer et la mettre en avant; il faut dire qu'elle allie le confort et l'élégance.

Cette configuration implique forcément d'avoir de la place. D'un point de vue esthétique et pratique, vous aurez besoin de minimum 10 m2 pour installer une baignoire centrale. Pour assurer une bonne circulation dans la salle de bain, il faudra prévoir environ 60 cms autour d'elle. Il faudra aussi anticiper la place occupée par vos placards et autres meubles de rangement.

> Guide gratuit : Transformer sa salle de bains en douche à l'italienne <

1- Le type de baignoire

La baignoire en îlot se décline sous plusieurs formes : ronde, sabot, rectangulaire ou lumineuse, un large choix s'offre à vous :

  • La baignoire ronde s'associe aussi bien à du classique ou du contemporain. Elle trouve sa place au centre de la salle de bain comme derrière un dressing ou dans un coin de la chambre à coucher.
  • La baignoire sabot est idéale pour le style rétro par son romantisme.
  • La baignoire rectangulaire allie la modernité et un vaste choix pour notre imagination. Elle peut être aménagée sur une estrade ou sur des marches.
  • La baignoire lumineuse se veut design, pure, apaisante dans sa modernité. Sa contrainte : son prix dont la facture peut être multipliée par 10.

 

2-L'installation

L'installation de la baignoire îlot se mérite. Il faudra prévoir une installation des tuyaux d'évacuation dans le sol et non le long des murs. Il vous faudra prévoir une pente d'au moins 2 cms par mètre jusqu'à la colonne de chute pour l'évacuation afin d'éviter que les canalisations se bouchent. De plus, en cas de fuite, on doit pouvoir accéder facilement au siphon.

Si cette installation n'est pas réalisable, il faudra surélever le plancher en créant une estrade. Elle permettra de dissimuler le système d'évacuation tout en facilitant l'accès au siphon par une trappe.

Dernier choix, refaire une chape à neuf dans le cadre d'une rénovation de la pièce. L'évacuation pourra être « noyée » dans le mortier.

 

3-La robinetterie

La robinetterie sera également un élément essentiel dans l'installation d'une baignoire îlot. Loin des murs, l'arrivée d'eau doit se faire impérativement par le sol. Deux choix s'offrent à vous :

  • Un robinet baignoire sur pied fixée au sol
  • Une robinetterie sur gorge, encastrée sur un côté de la baignoire avec un bord de 5 cms de large.

baignoire-en-ilot-1 (1)

 

Nouveau call-to-action

Écrit par Cecilia